Diffusion d’une lettre ouverte aux agriculteurs

La diffusion de cette lettre a été ciblée vers les agriculteurs des communes concernées par les projets connus: L’Aiguillon sur Vie, Chaillé sous les Ormeaux, Chavagnes en Paillers, Les Herbiers, Poiroux, Sainte Flaive des Loups, Tallud Sainte Gemme, St Fulgent, Saint Hilaire de Loulay.

500 lettres ont été envoyées par le collectif.

 

lettre1

lettre2

lettre3

OF: Ils continuent leurs actions contre l’élevage industriel

Après avoir manifesté samedi aux Sables d’Olonne, le collectif « Non à l’usine de Poiroux », qui milite « contre l ’ouverture de cette porcherie industrielle » , a effectué une nouvelle action mercredi à Froidfond. « On s’est rendu sur un site à proximité d’une ferme porcine car il y a des déversements de lisier. On a fait un prélèvement en présence d’un huissier, expliquent les trois membres du collectif, présents, hier matin, à cette opération.L’agriculteur nous a affirmé que c’était en cours de résolution. On ne veut pas l’incriminer mais, dans le contexte agricole actuel, on doit faire attention. Si le problème est réglé, on laissera tomber ». Le collectif, qui dénonce « les conséquences néfastes sur l’environnement des élevages industriels », a aussi dans le collimateur un Gaec de L’Aiguillon-sur-Vie. »On a fait des prélèvements là-bas, glisse le collectif.On est largement au-dessus des normes environnementales. C’est à proximité du Jaunay. C’est une infraction à la loi sur l’eau. On va donc porter plainte car la réglementation n’est toujours pas respectée ». Le collectif compte poursuivre ses actions : « On veut notamment aller du côté de Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour mettre l’accent sur le problème de pollution dans le port ».

2016-05-19 of

( Article issu de l’édition de Les Sables d’Olonne du jeudi 19 mai 2016 )